Protection électrique

L'électricité est une énergie dangereuse : invisible, inodore, inaudible et d'une puissance redoutable. Elle l'est d'autant plus quand elle est incontrôlée.



Catégories :

Sécurité électrique - Électrotechnique - Génie énergétique

Recherche sur Google Images :


Source image : hellopro.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Les couleurs utilisées déterminent les risques suivant les problèmes... Dans ce cas, l'unique possibilité de protection électrique est le disjoncteur.... (source : )

L'électricité est une énergie dangereuse : invisible, inodore, inaudible et d'une puissance redoutable. Elle l'est d'autant plus quand elle est incontrôlée.

Les risques

Les dommages corporels causés par des accidents d'origine électrique

L'électrisation peut causer plusieurs dommages corporels différents tel que[1] :

Brûlure

Les brûlures qui peuvent être causées par un contact pendant quelques minutes avec un courant alternatif de très faible intensité (quelque dizaines de milliampères)

Asphyxie

Les asphyxies qui peuvent être causées par une intensité d'un courant. 25 à 30 milliampères suffisent a bloquer la respiration par paralysie du diaphragme et des muscles respiratoires.

Syncope

Les syncopes qui peuvent être causées au delà de 50mA si le cœur reçoit une décharge électrique. Même particulièrement brève, ses cellules musculaires vont être excitées de façon désordonnées et ne pourront plus se contracter efficacement pour pomper le sang dans les artères.

La gravité d'une électrisation dépend de plusieurs facteurs parmi lesquels on peut citer[2] :

Un vieux panneau danger de mort
Danger électrique

Les facteurs de risques

Le risque d'accident électrique est d'autant plus grave que plusieurs facteurs qui sont réunis.

Les facteurs de risques biologiques

ElectricDanger.png

Les facteurs Humains

Les facteurs matériels


Statistique des accidents du travail d'origine électrique

les chiffres

En 2004 il y'a eu 22 décés causés par des accidents d'origine électrique, sur 626 décès en tout. Il y'a eu 79 at-ip causés par des accidents d'origine électrique sur un total de 51 789. Et en at en electricité il y'en a eu 865 cas en tout sur la totalité des 692 363 accidents du travail.

At : accident avec arret du travail At-ip : accident ayant entraîné une incapacité permanente

les analyses

Les trentes derniers années, les accidents du travail ont connu une baisse de 38%. Pendant cette même periode ceux dus à l'électricite ont diminué de 69%. En effet, un accident d'origine électrique se révèle mortel 28 fois plus fréquemment qu'un accident ordinaire. L'année 2004 a été marquée par une recrudescence du nombre des décès, avec un coût des accidents du travail dus à l'électricité qui s'est élevé à 20, 7 millions d'euros. [6]

Différents dispositifs

Isolation

La protection de base pour se protéger de l'électricité est l'isolement. On réalise cet isolement par un couche de matériaux isolants sur les fils, câbles et , un confinement de tout circuit électrique ou électronique dans une enveloppe rigide et diélectrique.

Éloignement

Une autre technique de protection contre les risques électriques est la mise hors de portée par éloignement. Cette technique est surtout utilisée pour les lignes à haute tension ou les caténaires. Les conducteurs alimentés sont à nu, c'est-à-dire non isolés mais sont mis en hauteur pour empêcher tout contact.

Obstacle

Contact indirect

Pour éviter qu'un défaut d'isolation ou un court-circuit dans un appareil ne déclenche un incident grave (électrocution ou un incendie) un circuit électrique est obligatoirement pourvu d'un coupe-circuit manuel plus un automatique :

On combine fréquemment les sectionneurs haute tension et BT de forte puissance avec une mise à la terre (ou MALT ou sectionneur de terre). Son but est de fixer le potentiel d'une installation préalablement mise hors tension, pour permettre l'intervention humaine en toute sécurité sur une installation.

Classe des appareils électriques

Au niveau des appareils électriques il existe 4 classes de sécurité.

Classe 0

Matériel possédant seulement une isolation fonctionnelle mais pas de liaison à la terre des masses métalliques. Interdit en Europe.

Logo des appareils de classe 1

Classe 1

Matériel possédant une isolation fonctionnelle et liaison à la terre des masses métalliques.

Classe 2

Matériel possédant une double isolation des parties actives (isolation fonctionnelle et matérielle). Pas de liaison à la terre des parties métalliques. Ce type de matériel est signalé par un logo représentant un double carré concentrique.

Classe 3

Matériel de classe 2 équipé d'un transformateur TBTS (Très Basse Tension de Sécurité).

Voir aussi

Notes et références

  1. Les risques professionnels. Nathan 2006
  2. Introduction au risque électrique
  3. ANSELMEB, ALBASINI F. "Les risques professionels". Nathan, 2006.
  4. "Moins d'accident mais toujour du danger". Travail & Sécurité juin 2006 n°663 p. 36-37.
  5. INRS. "Termes principaux de l'électrotechnique respectant les traditions relatifs a la sécurité". Inrs, 1994.
  6. "Moins d'accidents mais toujours du danger". Travail et Sécurité juin 2006 n°663 p. 36-37

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Protection_%C3%A9lectrique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu