Pylône électrique

Un pylône électrique est un support vertical portant les conducteurs d'une ligne à haute tension.



Catégories :

Distribution de l'énergie électrique - Électrotechnique - Édifice vertical - Édifice-type

Recherche sur Google Images :


Source image : cliketclak.skynetblogs.be
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Même si à première vue un pylône électrique est un "poteau" avec des ... Or, on peut retrouver dans une même ligne plusieurs types de poteaux (ou pylônes).... (source : )

Un pylône électrique est un support vertical portant les conducteurs d'une ligne à haute tension.

Pylône en treillis

Différents types

Pylône en treillis

C'est un pylône métallique constitué par un assemblage de membrures formant un treillis et conçu pour la majorité des lignes de transport de l'électricité, sous forme de tension alternative ou de tension continue. Il comporte un fût quadrangulaire et des consoles ou des traverses. Les fondations sont le plus souvent à pieds scindés. On les nomme des pylônes tétrapodes.

La tour Choukhov sur le Fleuve Oka est un exemple hors norme de pylône en treillis.

Pylônes devant un coucher de soleil

Pylône haubané à chaînette

Facile à monter et de fabrication simple, le pylône à chaînette est utilisé sur certaines sections des lignes en provenance du complexe La Grande. Il supporte des conducteurs à 735 000 volts. Ce type de pylône nécessite moins d'acier galvanisé que le pylône haubané en V ; il est par conséquent comparativement moins lourd et moins cher.

Pylône tubulaire

Pylône tubulaire

De plus en plus, on étend la définition de pylône à tout support complexe destiné aux lignes de transport. Il en est ainsi de la famille des pylônes tubulaires.

Pylône en béton

Les pylônes en béton sont habituels en HTA, mais on les rencontre aussi en HTB, comme en Suisse, où on les utilise jusqu'en 380 kV. Ces pylônes sont préfabriqués en usine.

Pylône en bois

Ce type de pylône est principalement utilisé en HTA, quoiqu'on le trouve dans certains pays jusqu'en 161 kV. Des prototypes existent aussi pour des tensions supérieures.

Entretien des pylônes

Toute l'année, plusieurs milliers d'acrobates sans public et sans filet (mais avec harnais, par mesure évidente de sécurité) évoluent par presque n'importe quel temps entre ciel et terre (jamais par temps d'orage ou par vent forts [70km/h en France]), perchés sur les pylônes ou agrippés aux câbles, pour assurer la distribution, dans chaque foyer, du courant électrique.

Risques associés

Les pylônes sont le plus souvent accessibles au public, en ville ou dans la campagne. Il faut rappeler que leur accès et leur ascension est interdit aux personnes non habilitées, pour des raisons évidentes de sécurité : risque de chute et de court-circuit (les câbles sont en métal nu, non recouverts d'isolant).

De plus, en cas de court-circuit (dus à la foudre essentiellement, ainsi qu'au vent fort, à la végétation non élaguée, à la pollution industrielle ou saline, quelquefois aux oiseaux... ) tout un périmètre (de dimension particulièrement variable) autour du pylône est soumis provisoirement à une forte surtension, pouvant atteindre plusieurs milliers de Volts. Ces surtensions entraînent des risques pour les biens et les personnes localisées dans cette zone :

Ces cas sont le plus souvent détectés dès la construction, soit de la ligne électrique, soit lors de l'instruction du permis de construire des bâtiments tiers, quand elle est faite correctement. Le risque est alors supprimé en mettant une distance suffisante entre les deux ouvrages.

Plusieurs sortes de pylônes à Laval au Canada

Anecdotes

Nid de cigogne installé sur un pylône électrique.

Dans certaines régions de France, par exemple dans le marais de Brouage, en Charente-Maritime, les oiseaux installent des nids dans les pylônes[1].

Au Québec, Lors du verglas massif de 1998, c'est l'accumulation de glace sur les lignes électriques et les pylônes qui les a fait céder à cause du poids. La panne qui s'en suivit fut d'autant plus longue qu'il fallut reconstruire une bonne partie des lignes haute tension (pylônes de métal) et basse tension (pylônes en bois).

Pylônes remarquables

Pylônes électriques le plus haut :

Pylône pres Jiangyin, China Yangtze River Crossing, 346 mètres (plus haut que la tour Eiffel)

Pylônes d'une ligne 380kV sur l'Elbe près de Stade en Allemagne Elbe Crossing 2, 227 mètres

Pylône d'Hydro-Québec à Sorel-Tracy 174, 6 mètres [2]

La centrale thermique de Tracy, au Québec.

Autres pylônes :


Pylône Année de construction Pays Lieu Hauteur Commentaire
2003 Chine Jiangyin 346, 5 m Pylônes les plus hauts du monde
1992 Chine Nanjing 257 m Pylônes en béton les plus haut
1987 Chine 253 m + 240 m 830 ft + 787 ft
? Venezuela  ? 240 m Pylônes les plus haut en Amérique de Sud
2003 Chine  ? 229 m Pylônes les plus hauts pour HVDC-transmission
1976-1978 Allemagne Stade 227 m Pylônes les plus hauts en Allemagne
? Japon Chusi 226 m Pylônes les plus hauts au Japon
1997 Japon  ? 223 m
1998 Égypte 221 m
Pylône du bol d'air 1989 Belgique Ougrée 220 m[4] construction tubulaire
1993 Japon  ? 214, 5 m
1999 Malaisie 210 m Pylônes les plus hauts en Asie de Sud
1989 Chine  ? 202, 5 m
1957 Italie Messine 200 m Ne sont plus utilisés
? UK 190 m
1958-1962 Allemagne Stade 189 m
Hydro-Québec  ? Canada Sorel-Tracy 174, 6 m Commons :Image :Centrale thermique tracy. jpg
1999 Turquie Istanbul 160 m
1955 Espagne Cadix 158 m
? Norvège Karmsundet 143, 5 m
? Danemark Rærup 141, 7 m
1926 Allemagne 138 m
? Allemagne Hambourg 138 m
 ? Allemagne Brême 135 m
1984 Iran 130 m Un pylône est soutenu par un caisson dans la mer
Tour Choukhov sur l'Oka 1929 Russie 128 m Structure hyperboloïde
1957 Turquie Istanbul  ?
1983 Turquie Istanbul  ?
? Danemark Middelfart 125, 3 m + 119, 2 m
Duisburg-Wanheim Powerline Rhine Crossing  ? Allemagne Duisburg 122 m
? Danemark Middelfart 119, 5 m + 113, 1 m
1926 Allemagne 118, 8 m
 ? Allemagne Brême 111 m deux lignes parallèles
? Allemagne Orsoy 105 m
? Danemark Rærup 101, 2 m
 ? Allemagne Mark (south of Weener) 84 m
1959 Suisse 75 m Le pylône d'ancrage est dans un lac artificiel
1992 Allemagne 70 m La plus longue portée entre deux pylônes en Allemagne (1444 mètres)
Anlage 2610, Mast 69  ? Allemagne Bochum 47 m
1980 Allemagne Eislingen/Fils 47 m Le pylône est soutenu au-dessus d'une petite rivière
Source ? France Amneville 34 m/28 m

Notes et références

  1. Cigogne blanche sur le site de la LPO Chrente-Martime
  2. Pylône d'Hydro-Québec à Sorel-Tracy
  3. Photos
  4. Pylône du bol d'air à Ougrée

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyl%C3%B4ne_%C3%A9lectrique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu