Smart grid

La smart grid est une des appellations d'un réseau de distribution d'électricité «intelligent» qui utilise des technologies informatiques de façon à optimiser la production...



Catégories :

Distribution de l'énergie électrique - Électrotechnique

Recherche sur Google Images :


Source image : electron-economy.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Observer, mieux comprendre et contrôler à distance les consommations d'électricité, tel est l'objectif des smart grid. (source : )

La smart grid est une des appellations d'un réseau de distribution d'électricité «intelligent» qui utilise des technologies informatiques de façon à optimiser la production et la distribution et mieux mettre en relation l'offre et la demande entre les producteurs et les consommateurs d'électricité.

L'apport des technologies informatiques devrait économiser l'énergie, sécuriser le réseau et en diminuer les coûts.

C'est aussi une réponse au besoin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le dérèglement climatique.

Étymologie

Il n'existe pas vraiment de traduction à l'expression anglaise smart grid, qui est inspirée de power grid désignant le réseau de distribution d'électricité. Ainsi, le mot smart met l'accent sur "l'intelligence" apportée par l'informatique au réseau de distribution d'électricité.

D'autres expressions sont employées en anglais comme : smart electric grid, smart power grid, intelligent grid, IntelliGrid, future grid ou SuperSmart Grid.

Généralités

L'implémentation, sur le réseau de distribution physique existant, de capteurs reliés à un réseau informatique ainsi qu'à un puissant dispositif d'analyse capable de s'appuyer sur des données prospectives de court, moyen et long terme, doit permettre un meilleur ajustement de la production et de la consommation d'électricité, avec les avantages suivants :

Bien que certaines technologies soient estampillées smart grid, le terme se réfère plus à un ensemble de technologies qu'à un item précis.

L'émergence des smartgrids est accentuée par l'évolution des logiques régulatoires introduites par l'ouverture des marchés de fourniture d'électricité à la concurrence.

Ainsi, les apports qui ont précédé sont essentiellement vus du gestionnaire de réseau de distribution, mais d'autres apports des smartgrid concernent directement les clients finaux en lien avec leur fournisseur d'énergie,

Efficacité

Selon le Département de l'Énergie des États-Unis, si les technologies de smart grid rendaient le réseau électrique américain plus efficace de 5%, cela équivaudrait à une économie en termes d'émission de gaz à effet de serre de 53 millions de voitures [1], et le perfectionnement du réseau grâce à ces technologies devrait permettre une économie de 46 à 117 milliards de dollars d'ici à 2023 [2].

Selon une autre étude[3] [4], l'Europe pourrait de son côté grâce à un «super-réseau intelligent» (SuperSmart Grid, SSG[5]) sécuriser son alimentation énergétique, en développer les énergies douces, renouvelables et décentralisées, tout en diminuant fortement ses contributions à l'effet de serre. Ce réseau permettrait même selon l'étude de basculer dès 2050 sur un réseau seulement alimenté par des énergies propres, sûres et renouvelables [6].

À Taïwan où le groupe Taiwan Power, principal énergéticien de l'île estime que le smart grid est l'unique moyen de «contourner la paresse humaine», ce dernier estime pouvoir faire économiser 10 %, rien qu'en gérant de manière automatique les équipements de veille, et 10 à 20 % supplémentaires en faisant de même avec la climatisation[7].

Compteurs intelligents

L'expression smart grid est fréquemment associée au concept de compteur intelligent (smart meter) capable de donner une facturation par tranche horaire permettant aux consommateurs de choisir le meilleur tarif chez les différentes entreprises productrices, mais également de jouer sur les heures de consommation, donnant la possibilité ainsi une meilleure utilisation du réseau électrique. Un tel dispositif permettrait aussi de cartographier plus finement les consommations et de mieux anticiper sur les besoins, à des échelles plus locales.

Des ploggs, mis en communication par des logiciels de type middleware Hydra permettant à des appareils de communiquer entre eux.

Acceptabilité par le public

Ce réseau, s'il se développe donnera aux opérateurs des informations indirectes et directes sur la vie privée (horaires et activité des habitants). Néanmoins sa capacité annoncée à perfectionner l'efficience énergétique et les économies de factures individuelles semblent favoriser son acceptation par le public.

Après que le Président Obama ait annoncé un investissement de 3, 4 milliards de dollars pour la transition Spur Energy Smart Grid et le financement d'un large éventail de technologies qui visant à stimuler la transition vers un réseau électrique intelligent et efficient, deux sondage montraient fin 2009 que la populations des USA souhaitait que les producteurs d'électricité fassent plus appel aux sources renouvelables (25% d'ici 2025) pour l'électricité [8], ce qui demande un réseau plus souple et intelligent... et que 74 % des américains se disaient prêt à modifier leur comportement via de nouvelles technologies pour économiser l'énergie, si leur facture d'électricité était allégée, et souhaitant à 88 % que leur utilities investissent dans de nouvelles technologies[9].

Notes et références

  1. (en) The Smart Grid : An introduction, Département de l'Énergie des États-Unis, p.  7 (11 du PDF). Consulté le 19 février 2009
  2. (en) GridWiseTM : The Benefits of a Transformed Energy System, septembre 2003, Département de l'Énergie des États-Unis, p.  25 (30 du PDF). Consulté le 19 février 2009
  3. Résumé d'un rapport du Joint Reseach Center (JRC) de la commission européenne insistant sur l'urgence à plus et mieux investir dans les énergies renouvelables (en anglais)
  4. mémorandum de juillet 2009 sur le SuperSmart Grid
  5. Site consacré au SuperSmart Grid (en anglais)
  6. étude réalisée dans le cadre de CIRCE, un projet s'étendant jusqu'en 2011, bénéficiant de 10 millions d'euros dans le cadre du [ http ://redirectix. bulletins-electroniques. com/TzMfG sixième programme cadre européen] et visant à étudier les impacts des changements climatiques en zone méditerranéenne et des solutions aux principaux problèmes posés.
  7. Enerpress n° 9931, 20 oct 2009 ; Brève intitulée «Taïwan veut sa propre technologie de smart grid»
  8. Poll : Majority Support New Technologies for Smart Grid ; Dec 21, 2009 11 :31 AM ; TechNet (Source, consulté 2010 01 04)
  9. Sondage publié par Technet, réseau des dirigeants d'entreprises innovantes 2300 personnes interrogée (Source, consulté 2010 01 04)

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Smart_grid.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu